Faire face à sa vessie hyperactive avec la naturopathie

Commençons par situer en vous rappelant ce qu’est « la vessie hyperactive » et comment elle se manifeste. Il est utile de notifier que la vessie hyperactive est fréquente aussi bien chez des personnes âgées que des personnes en bas âge.

Et même si ce n’est pas typiquement une « maladie infantile », la vessie hyperactive, c’est une difficulté, une incapacité à contenir sa vessie, manifestée par des envies répétitives d’uriner.  En d’autres termes, la vessie hyperactive est une sorte incontinence urinaire, sans en être spécifiquement une. Situation très difficile et mal vécue pour certains patients et parfois embarrassante pour d’autres. Des conséquences directes de cette difficulté : dépression, qualité de vie complètement affectée sur le plan psychologique et très souvent sexuel.

Les personnes souffrant de vessies hyperactives peuvent avoir envie des envies de se vider allant jusqu’à 7 fois par jour. Dans certains cas, plusieurs patients se retrouvent avec des complications physiques comme des infections urinaires et des irritations répétitives. De nombreuses causes peuvent être à l’origine d’une vessie hyperactive : présence de bactéries dans l’urine, grande consommation de caféine et de boissons énergétiques. Cette maladie trouve également son origine dans des troubles gynécologiques. Parfois un diabète non contrôlé, parfois une hypertrophie de la prostate. Elle est principalement due à une contraction excessive de la paroi de la vessie.

 

Traitement naturel de la vessie hyperactive sur le plan alimentaire

 

Bien manger

Adopter une alimentation saine

 

Pour rappel, la naturopathie trouve des solutions et remèdes entièrement naturels aux différentes maladies, maux et troubles. Elle peut être traitée à base de tisanes comme :

  •  Les noix de cypres
  •  L’aigremoine
  • La bourse à pasteur

 

Un traitement naturel passe également par une omission volontaire de certains aliments de votre régime.

  • Triste de le dire, mais il faudra éviter le chocolat.
  • Ne pas se priver de l’eau, mais éviter d’en boire trop, ne pas en boire le soir avant le coucher. En cas d’hypothyroïdie auto-immune, se limiter à 1 litre d’eau par jour.
  • Les boissons énergétiques et riches en caféine sont à éviter. Prioriser une alimentation saine, plutôt riche en fibres. Exemple : Poireau, laitues, choux. Des aliments sans agrumes ni tomates, sans épices et autres aliments acides.
  • Une plante nommée Humulus lupulus, utilisée lors de la fabrication de la bière, raffermit le plancher pelvien pour soulager votre vessie hyperactive.

 

Traitement naturel de la vessie hyperactive avec l’exercice physique

 

Chez la femme par exemple, la vessie hyperactive peut être le résultat d’un accouchement vaginal, d’une complication chirurgicale ou encore une baisse du taux d’œstrogènes. La naturopathie reste l’une des meilleures façons de traiter les différents troubles et maladies. Que ce soit des maladies chroniques, des maladies cardiovasculaires ou autres. Sur le plan physique, il s’agira de rééduquer la région pelvienne avec des exercices variés. La vessie hyperactive peut être naturellement traitée des manières suivantes :

  • Les exercices de vessie : À chaque fois que vous ressentez le besoin d’uriner, il est utile de se détendre pour calmer sa vessie. C’est de la rééducation de la vessie ! Vous pouvez régulièrement vous contenir une à deux minutes lorsque l’envie d’uriner vous prend.
  • Exercices de Kegel : ils consistent surtout au renforcement des muscles du plancher pelvien. Chez les femmes, aussi bien que chez les hommes, les exercices de Kegel sont des mouvements précis de rééducation périnéale. Il s’agit de naturellement contracter les muscles de la vessie et répéter cela régulièrement, voire même plusieurs fois par jour.
  • La natation et le cyclisme, mieux favorable à la région pelvienne que la gymnastique ou autres sports.

 

Traitement naturel de l’hygiène neuropsychique

 

  • Éviter les antihypertenseurs, les diurétiques ;
  • Surveiller son poids ;
  • Massage aux huiles essentielles sur le bas ventre ;

Découvrez la plateforme d’apprentissage en ligne de notre école ici

Formations en naturopathie
PREMIÈRE année  :

Formation anatomie, physiologie et physiopathologie en 10 modules de cours avec le Dr Thierry SCHMITZ (médecin)

Formation communication bienveillante en 3 modules de cours avec Monique FORTAMPS

Formation énergétique (initiation) en 1 module de cours avec Jean-François GUILLOTTE

Formation Feng Shui en 3 modules de cours avec Patricia VLOEBERGHS

 Formation Fleurs de Bach – Niveau 1 en 2 modules de cours avec V. H.-RAEDEMAKERS

 Formation Gemmothérapie en 1 modules de cours avec Robert VILAIN (Pharmacien).

 Formation Habitat Sain en 4 modules de cours avec Jean-François GUILLOTTE

 Formation Luminothérapie et Chromothérapie en 4 modules de cours avec Véronique SAN MARTIN

Formation Nutrition et Nutrithérapie en 1 module de cours avec le Dr Thierry SCMITZ (Médecin)

Formations en naturopathie
DEUXIÈME année  :

Formation Aromathérapie, étude des huiles essentielles en 6 modules avec Robert VILAIN (Pharmacien)

Formation aux Elixirs floraux Californiens en 2 modules de cours avec Robert VILLAIN (Pharmacien)

 Formation Médecine Traditionnelle Chinoise en 2 modules de cours avec Virginie PRICK

 Formation Nutrition en 3 modules de cours avec Virginie PRICK

Formation Phytothérapie en 4 modules de cours avec Robert VILAIN (Pharmacien)

Formation Psychologie Clinique en 4 modules de cours avec Pierre DEBROUX (Pharmacien)

Formation Protocoles et Consultations en 5 modules de cours avec Robert VILAIN (Pharmacien)

Formations naturopathie
en option :

Formation Iridologie en 6 modules de cours avec Olivier NEIMERY (Iridologue-Naturopathe)

Formation Homéopathie en 8 modules de cours avec Robert VILAIN (Pharmacien)